Biographie

Portrait en vidéo

 

Parcours

Jean Besson, agent des PTT (Postes, Télégraphes, Téléphones) (1966-1985) puis agent général d’assurances (1985-1991), est membre depuis 1966 de la CFDT et de 1966 à 1969 du MRJC; il est en mai 68 un des animateurs de la grève la plus longue et la plus dure de l’histoire de la Poste puis responsable permanent d’un syndicat de 1973 à 1977. Adhérent au Parti socialiste SFIO en octobre 1968, en soutien au CERES de Jean-Pierre Chevènement, il est à 22 ans désigné chef de file socialiste aux élections municipales de 1971 sur la liste d’Union de la gauche dans le douzième arrondissement de Paris battue au second tour avec 19967 suffrages contre 28345 à la liste UDR conduite par Roger Frey.

À 28 ans, il est élu adjoint de Rodolphe Pesce, maire de Valence, de 1977 à 1983, puis conseiller général de la Drôme, (canton de Rémuzat), de 1979 à 2004, vice-président du conseil général de la Drôme de 1985 à 1992, conseiller régional de Rhône-Alpes (1986-1989) et (2004-2010), suppléant (1988-1993) d’Henri Michel, député PS de la Drôme.

Jean Besson est élu Sénateur de la Drôme le 24 septembre 1989, réélu le 27 septembre 1998 et le 21 septembre 2008, Vice-président du Groupe d’études du Sénat sur l’Énergie (1995-2014), Rapporteur du budget de l’énergie (1995-2002), Président du groupe interparlementaire France-Chine (1998-2014), Membre de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées (2008-2014), Rapporteur du Budget de la diplomatie d’influence (2011-2014) et Administrateur de l’Institut français (2011-2014). il ne se représente pas aux élections sénatoriales de septembre 2014; après ses 25 années de mandat, il devient le premier octobre 2014 Membre honoraire du Parlement.

Président d’Energie SDED élu en 1991, 1995, 2001, 2008 et réélu le 17 mai 2014 par 84% des votants et vice-président de la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR). Administrateur de Gaz de France (GDF) (1999-2004), d’Entreprises Rhône-Alpes International (ERAI) (2006).

Jean Besson a été vice-président du conseil régional de Rhône-Alpes de 2004 à 2010, délégué aux affaires européennes et aux relations internationales. En 2011 il devient Président du Comité régional du tourisme Rhône-Alpes  » Rhône-Alpes Tourisme ». En juin 2016, après le changement de majorité à la nouvelle Région Auvergne Rhône-Alpes, il passe le relai, mais reste Vice-président en charge de l’oenotourisme.

Syndicaliste CFDT et socialiste autogestionnaire en 1968, il se déclare, dès 1979, social-démocrate et fédéraliste européen.

Aujourd’hui il s’engage aux côtés d’Emmanuel Macron, dans son mouvement  » En Marche »

Mandats locaux

  • Conseiller municipal de Valence (1977-1983)
  • Adjoint au maire de Valence (1977-1983)
  • Conseiller général du Canton de Rémuzat (1979-2004)
  • Président du SIVOM (Syndicat Intercommunal à vocations multiples) de la Région de Rémuzat (1983-1995)
  • Président du Syndicat intercommunal d’énergies de la Région de Rémuzat depuis 1983.
  • Vice-Président du Conseil général de la Drôme (1985-1992)
  • Conseiller régional Rhône-Alpes (1986-1989), (2004-2010)
  • Président du Syndicat d’aménagement des Baronnies (1987-1992)
  • Président du Syndicat départemental d’énergies de la Drôme, Energie SDED, depuis 1991.
  • Vice-Président du Syndicat mixte des Baronnies provençales (2008-2010)
  • Vice-Président du Conseil régional Rhône-Alpes (2004-2010)
  • Président de Rhône-Alpes Tourisme (depuis 2011)

Mandats nationaux

  • Suppléant d’Henri Michel, Député de la Drôme (1988-1993)
  • Sénateur de la Drôme (1989-1998), (1998-2008), (2008-2014).

Décorations

  • Chevalier dans l’Ordre National du Mérite.
  • Chevalier dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur.